Le paon qui fait la roue : Photo N°1407

Klyko

On dit que le paon braille ou criaille quand il pousse son cri caractéristique et qu'il fait la roue quand il étale les plumes de sa queue[
Le paon qui fait la roue
◄ Photo précedente ▲ Album photos ▲ Photo suivante ►
Photo postée par : Cedric33
Affichages : 4611
Ajoutée : 20 Juin 2011
Thême : Animaux
Situé à quelques kilomètres de Bordeaux, ce parc animalier de 5 hectars abrite une superbe collection d’animaux de la savane pour un total de 250 animaux de 100 espèces différentes, des plus communes au plus rares
- Zoo et Parcs d'attractions
Paon est un nom vernaculaire ambigu désignant certains oiseaux appartenant à plusieurs espèces et sous-espèce de

la famille des phasianidés, classés dans les genres Pavo et Afropavo. Les paons sont donc proches des faisans et des Pintades.

On dit que le paon braille ou

criaille quand il pousse son cri caractéristique et qu'il fait la roue quand il étale les plumes de sa queue.

Par analogie, certaines races de pigeon biset

ayant été sélectionnées pour leur ressembler s'appellent pigeon paon. Certaines espèces de poissons combattants sont également appelées « Paon de mer » en allusion à

leurs nageoires étalées. Plusieurs espèces de papillons portent également le nom de ces oiseaux, comme le grand paon de nuit, en raison de leurs ailes

ocellées.

Les couleurs chatoyantes et les ocelles sont provoqués par la structure complexe de la plume du Paon.

De fait dans l'absolu la plume est de

couleur noire permettant une absorption complète du spectre lumineux, les barbules étant hérissées de microlamelles parallèles. Lorsque la plume est éclairée, selon le

chemin parcouru par les radiations lumineuses dans les microlamelles, deux radiations lumineuses de même couleurs peuvent s'annuler, la barbule recevant alors une

lumière d'où a disparu une couleur, soit la couleur complémentaire. La couleur qui apparaît à nos yeux dépend de l'écartement entre les microlamelles, celui-ci est

de l'ordre de la longueur d'onde, soit quelques dixièmes de microns.

La couleur blanche ou noire du paon s'explique par la concentration de mélanine dans le

plumage. L'absence de mélanine donnera un animal blanc aux yeux rouges (albinos), la plume blanche reflète l'intégralité du spectre lumineux, d'où l'absence de

couleurs. La non migration dans les plumes de ce pigment donnera un animal blanc aux yeux et aux pattes colorées (leucistique) comme dans le cas de la mutation alba du

paon bleu (paon blanc), dont plumage dépourvu de mélanine est blanc mais conserve ses dessins. Au contraire, une concentration excessive en mélanine donnera un animal

au plumage plus sombre (mélanistique) comme dans le cas de la mutation nigripennis du paon bleu (paon nigripenne).




Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !